Sauter la navigation


L'Institut universitaire en santé mentale de Québec aide les adultes atteints de maladie mentale à se rétablir et à s’intégrer en société.


Accueil > Actualités > La maladie mentale démasquée!

La maladie mentale démasquée!

Publié le mercredi 04 février 2009

100 000 $ recueillis au Bal costumé du Mardi Gras

Le Bal costumé du Mardi Gras, Laissons tomber les masques! qui se tenait le 3 février sous la présidence d’honneur de Monsieur Guy Lafleur, a été couronné de succès. L’activité, organisée dans le cadre du Carnaval de Québec, visait à recueillir des sommes d’argent au profit de la Fondation Robert-Giffard pour venir en aide à des personnes qui souffrent de maladie mentale. Les nombreux partenaires de l’événement et les quelque 300 convives réunis à l’Hôtel Château Laurier ont  fait preuve d’une grande générosité; le montant des dons totalisant la somme de 100 000 $. Soulignons que cette levée de fonds servira particulièrement à la mise en place de projets concrets dédiées à soutenir la prévention, le dépistage et le traitement précoce de la maladie mentale chez les jeunes âgés de 18 à 25 ans.

Présent à l’activité, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, le Dr Yves Bolduc, a salué l’initiative des organisateurs du Bal costumé du Mardi Gras. «  En laissant tomber les masques » a-t-il mentionné, vous invitez les personnes atteintes de maladie mentale à sortir de leur mutisme et à tendre vers une vie nouvelle ». Le ministre a également insisté pour dire que « les efforts de tous les intervenants doivent converger vers le rétablissement des personnes atteintes de maladie mentale afin qu’elles puissent prendre le contrôle de leur vie et participer activement à la vie en société. » C’est sous les applaudissements des convives que le Dr Bolduc a terminé son allocution en annonçant un don de 10 000 $ de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le Dr Simon Racine, directeur général du Centre hospitalier Robert-Giffard – Institut universitaire en santé mentale (CHRG – Institut), a  pour sa part souligné le fait que tenir un telle activité de levée de fonds en dehors des murs de l’établissement, marque en soi un changement. « Cela peut paraître banal, mais je vous assure que c’est une petite révolution (…). Nous parlons de santé mentale sur la place publique, ouvertement. Nous croyons qu’une activité comme celle de ce soir permettra de considérer différemment les personnes atteintes. »

Monsieur Guy Lafleur, président d’honneur de ce premier Bal costumé du Mardi Gras pour démasquer la maladie mentale, a chaleureusement remercié les partenaires et les invités en rappelant que  « chaque don est un pas de plus en avant. Votre appui se veut un appel à tous pour mieux comprendre la maladie mentale et favoriser, enfin, l’intégration sociale des personnes atteintes ».  Prenant la parole en tant que parent d’un jeune aux prises avec un problème de santé mentale, c’est avec émotion qu’il a invité les personnes présentes à laisser tomber les tabous et les préjugés. « Travaillons ensemble à découvrir les causes de la maladie mentale, à les prévenir et à les guérir. Laissons tomber les masques et ouvrons les yeux sur une réalité qui dérange : personne n’est à l’abri et beaucoup de jeunes ont besoin de notre appui pour recevoir des soins adaptés, s’en sortir et vivre dignement. »

Au terme d’une soirée mémorable, au cours de laquelle même le Bonhomme carnaval s’est présenté masqué, la présidente du conseil d’administration de la Fondation Robert-Giffard, Me Sophie Cloutier, a dévoilé le montant recueilli. Elle en a profité pour remercier les partenaires et les invités qui, dès le départ, ont appuyé les organisateurs de cette activité originale et qui étaient nombreux à être costumés. « Nous avons pu compter sur la générosité de partenaires importants tel que DESJARDINS, partenaire majeur, Industrielle Alliance, AstraZeneca, Bristol-Myers Squibb, et Janssen-Ortho et sur l’extraordinaire contribution de tous les autres partenaires, que ce soit sous forme de dons ou de prix remis aux invités .»  Me Cloutier a souligné l’admirable travail du comité organisateur qui a fait de la soirée une réussite sur toute la ligne. Les invités ont en effet été bien gâtés : des cadeaux de grande valeur ont été offerts à l’encan et de nombreux prix de présence des plus attrayants ont été remis aux participants. En terminant Me Cloutier a invité partenaires et convives à participer avec le même enthousiasme à des prochaines activités de la Fondation Robert-Giffard et a lancé l’invitation au prochain Bal costumé du Mardi Gras.


Avertissement : Tout renseignement communiqué par ce site n'est pas un diagnostic et ne remplace pas une consultation

Soins et services |Services aux professionnels |Maladies mentales |Enseignement |Centre de recherche |Emplois, stages et bénévolat
Programme Vincent et moi |Fondation
Nous joindre |À propos de l'Institut |Plan du site
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Affilié à l'Université Laval

© Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2017