Sauter la navigation


L'Institut universitaire en santé mentale de Québec aide les adultes atteints de maladie mentale à se rétablir et à s’intégrer en société.


Accueil > Actualités > Lancement d’un outil de soutien et d’information pour les proches d’une personne atteinte de maladie mentale

Lancement d’un outil de soutien et d’information pour les proches d’une personne atteinte de maladie mentale

Publié le mardi 15 mai 2012

L’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ) a lancé hier le Guide d’information et de soutien destiné aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale un guide de référence pour les familles et les proches, riche de renseignements essentiels pour aider et soutenir au quotidien ces acteurs de premier plan dans le rétablissement des personnes aux prises avec un problème de santé mentale. Le lancement du guide, produit en collaboration avec de précieux partenaires du réseau de la santé et des services sociaux s’est déroulé en présence de Mme Michèle Tourigny, directrice générale adjointe de l’IUMSQ, du Dr André Delorme, Directeur national de la santé mentale au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), M. Jean-Yves Turmel, président de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM) et de M. Luc Vigneault, pair-aidant consultant à l’IUSMQ. L’activité s’inscrivait dans le cadre des Journées annuelles en santé mentale organisée par le MSSS.

Un guide qui met en valeur l’apport des proches dans le rétablissement de la personne malade

Peu importe le diagnostic, l’âge, le sexe, la classe sociale ou le lieu de résidence, la grande majorité des accompagnateurs font face aux mêmes problèmes et présentent les mêmes besoins en terme d’information et de soutien. Pour le président de la FFAPAMM, M. Jean-Yves Turmel,  «le guide constitue en ce sens un document phare, un repère pour les familles puisqu’il contient des conseils judicieux sur les attitudes à adopter, sur les limites qu’elles doivent s’imposer pour aider efficacement mais aussi pour éviter la spirale de la détresse qui trop souvent finit par les affecter.  Pour sa part, Luc Vigneault, pair-aidant  à l’Institut,  considère que ce nouvel outil fournit des pistes pour favoriser la communication, pas toujours évidente, et pourtant essentielle, entre la personne atteinte d’une maladie mentale, l’équipe traitante et les membres significatifs de l’entourage; ces derniers occupent un rôle primordial dans le rétablissement de la personne, puisqu’ils sont au cœur de son évolution au quotidien.» 

Pour la réalisation du Guide, l’Institut et ses partenaires n’ont pas hésité à mettre en  commun leur expertise et leur expérience du terrain. Pour Michèle Tourigny, directrice générale adjointe de l’Institut, «le guide que nous vous présentons aujourd’hui est le fruit d’une collaboration exceptionnelle entre l’Institut et la Fédération des familles  et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM), le MSSS, le Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA) le Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL), le Cercle Polaire et La Boussole, deux organismes communautaires.

 Le Guide d’information et de soutien destiné aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale témoigne d’une volonté commune et d’un engagement collectif en vue de soutenir les membres de l’entourage dans le rétablissement de la personne atteinte de maladie mentale.»

Ils trouveront dans le guide, de l’information générale sur l’organisation des services de santé mentale, sur les maladies mentales, des conseils pratiques, des notions de base sur la confidentialité et le secret professionnel, de même qu’une liste des ressources en santé mentale répertoriées pour chaque région administrative de la province.

Au total, 50 000 exemplaires du Guide d’information et de soutien destiné aux membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale ont été produits. 

Les familles peuvent en obtenir une copie auprès d’une association de familles, d’un groupe de médecine familiale, dans un centre hospitalier ou dans un CSSS. Un nombre égal de signets a été distribué aux intervenants du réseau, pour leur présenter les nombreux avantages à s’allier les membres de l’entourage, tout au long de leur intervention.

Une version anglophone a également été réalisée à 6 000 exemplaires. Information and Support Guide for families and Friends of Individuals with Mental Health Problems

Le projet en bref

Le projet a débuté en 2009, suite aux résultats d’un sondage de satisfaction réalisé par l’Institut auprès de familles et de proches de la personne atteinte de maladie mentale dans la grande région de Québec. Ce dernier révélait un manque d’information sur l’épisode de soins en lui-même et sur le soutien disponible aux familles, dans le réseau régional, pour les aider à jouer leur rôle d’accompagnateur. 

Afin de répondre efficacement aux besoins exprimés, l’IUSMQ a mis sur pied un comité de travail auquel se sont joints des représentants du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec (CHA, du Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL), d’organismes d’aide aux familles, Le Cercle Polaire et La Boussole. Puis, à la demande du MSSS, le mandat du comité s’est élargi pour rendre l’outil disponible à l’échelle provinciale et ainsi combler le manque d’information et de soutien constaté partout au Québec. 

C’est alors que le comité s’est enrichi d’une représentante du MSSS et de la Fédération des familles et amis de la personne atteinte de maladie mentale (FFAPAMM), un réseau québécois de 39 associations dédiées au mieux-être des membres de l’entourage d’une personne atteinte de maladie mentale.


Avertissement : Tout renseignement communiqué par ce site n'est pas un diagnostic et ne remplace pas une consultation

Soins et services |Services aux professionnels |Maladies mentales |Enseignement |Centre de recherche |Emplois, stages et bénévolat
Programme Vincent et moi |Fondation
Nous joindre |À propos de l'Institut |Plan du site
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Affilié à l'Université Laval

© Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2017