Sauter la navigation


L'Institut universitaire en santé mentale de Québec aide les adultes atteints de maladie mentale à se rétablir et à s’intégrer en société.


Accueil > Actualités > L’ART ET LA SCIENCE EN HARMONIE, TROIS NOUVELLES EXPOSITIONS INTERNATIONALES À QUÉBEC

L’ART ET LA SCIENCE EN HARMONIE, TROIS NOUVELLES EXPOSITIONS INTERNATIONALES À QUÉBEC

Publié le lundi 22 avril 2013

Revêtant un caractère international, les 24 et 25 avril 2013, la Galerie Vincent et moi procédera au lancement de trois nouvelles expositions provenant de la Belgique, du Pérou et de la Pologne en présence des artistes. Il est rare que la rencontre avec la science de la psychiatrie se traduise par des œuvres portant une réflexion aussi poussée sur les thèmes de l’isolement, la souffrance et la maladie, mais aussi sur la dignité et l’humanité.

Le 24 avril, à 17 heures 

BELGIQUE : SPATIUM INTIMUM

Lieven Nollet, photographe, s’est intéressé aux prisons belges et aux conditions de vie souvent misérables dans lesquelles vivent les détenus. Il a saisi des images saisissantes comme autant de cris à notre indignation, notre compassion et notre humanité. 

De son côté, MarieAnge, artiste plasticienne, a exploré les institutions psychiatriques. Par un travail de superposition, elle juxtapose des portraits de patients avec celui d’intervenants, de membres de la famille ou d’amis. Puis elle les imprime sur du papier récupéré qu’elle brode ensuite. Mises en écho, leurs œuvres ont un impact saisissant et soulève des questions de société.

Lieven Nollet et MarieAnge feront une brève présentation où ils relateront leur expérience de ces milieux, leurs rencontres avec les patients et prisonniers. Suivra une période de questions et une visite de l’exposition.

 Le 25 avril, à 17 heures

PÉROU : LE CHARME DE MA CITÉ

Carlo Stella est un artiste, traité en psychiatrie à El Callao, la plus importante ville portuaire du Pérou. Carlo n’aime pas El Callao. Il a décidé qu’un jour, il construirait une ville nouvelle avec des structures sociales et organisationnelles inédites afin de résoudre les problèmes du pays. Cette cité hypothétique intégrerait les principes éthiques du lieu où il prétend être né et les avancées de la science et de la technologie. Pour construire sa ville promise, l’artiste invente ses plans avec des textes et des esquisses dans d’innombrables cahiers à dessin. L’exposition présente de nombreux plans sociaux et architecturaux « d’Alberkitloyu », ville du futur.

L'exposition de Carlo Stella est organisée avec le soutien de la Chaire de Recherche du Canada en Psychiatrie Moléculaire

 POLOGNE : HISTOIRES CACHÉES

Majka Kwiatowska est une artiste, résistante underground à Varsovie dans les années 80 pendant l’état de guerre, en lutte avec des périodes récurrentes de dépression sévère. L’artiste est récipiendaire de divers prix dont la Médaille d’or de l’Association polonaise des Artistes plasticiens (1993) et du Prix de la Fondation Polcul en Australie (1989).  Selon André Seleanu (La Vie des Arts, 2006), «Kwiatowska maîtrise l'art de l'effet de lavis: des glissements de lumières et de valeurs sont signalés par quelques rapides et piquantes touches de couleurs acides et chaudes. (…) À travers l'espace se déploient des ciels étagés ou encore des surimpressions de forêts lointaines suggérant des paysages fortement déconstruits dans des halos de couleurs non saturées». L’exposition propose une rétrospective des tableaux réalisés ces dix dernières années mais aussi sa plus récente production des tableaux plus figuratifs – notes codées – énigmatiques pour le spectateur, qui devine des sens et des trajets cachés. 

À propos de

La Galerie Vincent et moi  se donne comme mission de soutenir les artistes vivant avec la maladie mentale en leur permettant de vivre un processus professionnel d’exposition en solo. En parallèle, des expositions d’artistes professionnels ou en voie de le devenir favorisent leur intégration et le réseautage avec la communauté artistique et culturelle. La Galerie Vincent et moi veut favoriser  la découverte de pratiques artistiques originales, transcender des limites, faire tomber des barrières, abolir les notions de différence, de maladie et de handicap en se concentrant sur l’œuvre et le processus de création.

Les 3 expositions s’inscrivent dans le cadre du 2e Colloque International Art et marge qui se déroulera les 25 et 26 avril 2013.

Programmation de la Galerie Vincent et moi


Avertissement : Tout renseignement communiqué par ce site n'est pas un diagnostic et ne remplace pas une consultation

Soins et services |Services aux professionnels |Maladies mentales |Enseignement |Centre de recherche |Emplois, stages et bénévolat
Programme Vincent et moi |Fondation
Nous joindre |À propos de l'Institut |Plan du site
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Affilié à l'Université Laval

© Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2017