Sauter la navigation


L'Institut universitaire en santé mentale de Québec aide les adultes atteints de maladie mentale à se rétablir et à s’intégrer en société.


Accueil > Actualités > Ouverture des unités rénovées pour la clientèle des troubles psychotiques

Ouverture des unités rénovées pour la clientèle des troubles psychotiques

Publié le mardi 23 avril 2013

Des soins de qualité dans un environnement qui respire le rétablissement

Avec l’ouverture de trois unités fraichement rénovées, la personne hospitalisée au programme clientèle des troubles psychotiques de l’Institut universitaire en santé mentale de Québec peut maintenant bénéficier d’un milieu de traitements et de soins spécialisés, à la fine pointe des meilleures pratiques en psychiatrie. 

« Les nouvelles unités de soins témoignent de l’engagement et de la considération de l’Institut envers les personnes qu’il soigne, leur offrant un environnement digne et des conditions de traitement qui minimisent les irritants et favorisent son rétablissement », a souligné le directeur général de l’Institut, le Dr Simon Racine.

Ces rénovations permettent de passer d’une vision axée sur l’offre d’un milieu de vie à la vision d’un véritable centre hospitalier de soins spécialisés et surspécialisés qui offre à la clientèle hospitalisée un milieu de traitement visant le rétablissement et la réadaptation. Elles favorisent ainsi l’apprentissage comme matière de stage et le retour vers à une vie citoyenne contributive.

Entre autres, ces unités offrent un environnement novateur et thérapeutique qui facilite le développement du potentiel de la personne tout en favorisant l’intimité, le maintien de l’autonomie, le respect de la dignité des personnes par l’ambiance, l’aménagement et le design des locaux. Chacune des trois unités est composée de vingt chambres individuelles. L’aménagement de ces unités rénovées s’appuie sur des consultations avec plusieurs intervenants et usagers ainsi que sur des normes, des guides et des études des meilleures pratiques dans le domaine.

Le nouveau milieu de soins des personnes hospitalisées est aussi rassurant pour les familles et les proches. Ils reconnaissent que l’environnement est stimulant et qu’il favorise le retour à une vie contributive dans la communauté. Il est donc favorable à une plus grande implication des familles et des proches dans l’épisode de soins.

« Le déménagement constitue un défi, une occasion pour le personnel du programme clientèle de questionner ses façons de faire afin de les adapter aux meilleures pratiques en vertu du concept de rétablissement », ont conclu le Dr Marc-André Roy et Mme Hélène Gendreau, les co-gestionnaires du programme.

À propos du volet hospitalisation du programme-clientèle des troubles psychotiques

Ce programme vise les personnes adultes âgées de 18 ans et plus qui nécessitent des soins actifs d’hospitalisation en raison d’un épisode de décompensation aiguë. Ces personnes peuvent aussi présenter une problématique de consommation de drogues, de dangerosité immédiate pour elles-mêmes comme pour autrui, de même qu’un risque suicidaire. L’hospitalisation représente un bri dans la continuité de la vie de la personne; c’est pourquoi elle doit être aussi brève que possible pour favoriser son retour dans la communauté.


Avertissement : Tout renseignement communiqué par ce site n'est pas un diagnostic et ne remplace pas une consultation

Soins et services |Services aux professionnels |Maladies mentales |Enseignement |Centre de recherche |Emplois, stages et bénévolat
Programme Vincent et moi |Fondation
Nous joindre |À propos de l'Institut |Plan du site
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Affilié à l'Université Laval

© Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2017