Sauter la navigation


L'Institut universitaire en santé mentale de Québec aide les adultes atteints de maladie mentale à se rétablir et à s’intégrer en société.


Troubles sexuels
Personne présentant un trouble sexuel

La Clinique des troubles sexuels offre des services d’évaluation et de traitement aux personnes ayant été mises en accusation pour des délits d’ordre sexuels selon différents articles du code criminel, tels que :

  • Contacts sexuels sur enfant âgé de moins de 16 ans (art. 151)
  • Incitation à des contacts sexuels (art. 152)
  • Exploitation sexuelle (art. 153 et art. 153.1)
  • Inceste (art. 155)
  • Voyeurisme (art. 162)
  • Pornographie juvénile (art. 163.1)
  • Rendre accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite (art. 171.1)
  • Leurre d’un enfant par un moyen de télécommunication (art. 172.1) ou cyberprédation
  • Action indécente ou exhibitionnisme (art. 173)

La Clinique des troubles sexuels offre des services aux adultes résidant dans la région de la Capitale-Nationale.

Trajectoire judiciaire

Ces personnes sont référées à la Clinique des troubles sexuels via la trajectoire judiciaire (Cour du Québec, agent de probation, DPJ)

Trajectoire médicale

Les personnes ne faisant pas l’objet d’accusations criminelles présentant un trouble sexuel peuvent obtenir des services à la Clinique des troubles sexuels via la trajectoire médicale.


Avertissement : Tout renseignement communiqué par ce site n'est pas un diagnostic et ne remplace pas une consultation

Soins et services |Services aux professionnels |Maladies mentales |Enseignement |Centre de recherche |Emplois, stages et bénévolat
Programme Vincent et moi |Fondation
Nous joindre |À propos de l'Institut |Plan du site
Institut universitaire en santé mentale de Québec
Affilié à l'Université Laval

© Institut universitaire en santé mentale de Québec, 2017